RETOUR

{16 janvier 2019]

ATOMIK TOUR 2019

La caravane part le 16 janvier de Bure. Il y aura 50 étapes, jusqu'au mois d'août à Besançon.
Il se peut qu'elle passe chez vous ou près de chez vous.
Ci-dessous carte et calendrier.

 

 

APPEL À SOUTENIR ET RELAYER L’ATOMIK TOUR 2019

http://atomik-tour.org/

La Commission Nationale du Débat Public (CNDP) organise un débat qui participera à la validation du Plan National de Gestion des Matières et Déchets Radioactifs (PNGMDR).
Ce plan qui prévoit la gestion de l'aval de l'énergie nucléaire induit directement l'amont de la filière : en prétendant gérer les déchets de cette industrie, il permettra surtout de continuer à en produire. Ainsi, il aura pour conséquence la fuite en avant du programme nucléaire français, civil et militaire, pour les 30 prochaines années.

De nombreuses organisations anti-nucléaires, notamment localement en Meuse, appellent à déserter ces instances et au boycott total.
Elles dénoncent une méthode pseudo-démocratique où la participation du public vient seulement cautionner et valider des choix déjà faits par l'ensemble de l'industrie nucléaire, appuyée par les gouvernements successifs, notamment le duo à la tête de la France actuellement (dont l'un est l'ancien directeur de communication d'Areva, ce n'est tout de même pas anodin).

D'autres organisations comptent, quant à elles, participer à ce débat, à leur manière, même si elles n'ont aucune illusion sur son poids démocratique mais elles veulent ainsi tenter d'informer la population et inscrire dans le marbre d'une consultation publique les questionnements, les analyses des opposant-es au nucléaire et à sa filière de déchets.
Cependant, toutes ensemble, ces associations appellent à organiser nos propres débats partout en France, hors des cadres imposés, en dépassant le seul sujet des déchets du nucléaire mais en questionnant plus largement le nucléaire et le rapport que nous avons à cette énergie qui nous est imposée. Cet appel fait écho à celui lancé le 16 juin 2018 lors de la manifestation à Bar-le-Duc.

lire tout le communiqué

 

 

 

RETOUR

[13 janvier 2019]

 

NUCLEAIRE LA FIN D'UN MYTHE - Un film documentaire sur Public Sénat

Voilà un documentaire édifiant sur la situation globale du nucléaire en France et des conclusions qu'il serait temps d'en tirer par les décideurs politiques et économiques de ce pays - avec la participation d'experts indépendants de qualité comme Bernard Laponche de Global Chance ou Yves Marignac de WISE Paris.

Bonne vision ! Alain J.

  Nucléaire, la fin d´un mythe

54min

D´ici à 2028, 34 des 58 réacteurs vont fêter leur quarantième anniversaire, âge limite d´exploitation fixé lors de la construction du parc. EDF surendetté n´a pas les moyens de remplacer ces réacteurs en fin de vie. Ce film raconte comment la France, par choix politique, s´est rendue totalement dépendante du nucléaire jusqu´à se mettre dans une dangereuse impasse. Ce film montre aussi que simultanément au vieillissement des centrales nucléaires, plusieurs barrages stratégiques d´EDF donnent quelques signes de faiblesse inquiétants.

Qui ont été les acteurs de cette stratégie électronucléaire ?

Comment s´est-elle été imposée dans les coulisses de l´Etat, quels ont été les moments clés ? Quels sont aujourd´hui les véritables raisons et les risques liés au prolongement de la durée de vie du parc en exploitation ?

Une enquête rigoureuse au coeur de la machine nucléaire française avec les témoignages des différents acteurs du secteur.

https://www.publicsenat.fr/emission/documentaires/nucleaire-la-fin-d-un-mythe-132557

Un film de Bernard Nicolas, Thierry Gadault et Hugues Demeude
Réalisé par Bernard Nicolas
Une coproduction : Bonne Pioche /Public Sénat
Avec la participation de France Télévisions
54min

RETOUR